Edito ou billet d'actu

Bienvenue sur mon site

Bienvenue sur mon site Internet personnel. Vous y trouverez toute l'actualité de mes actions menées au niveau schaerbeekois et bruxellois. Notre pays et singulièrement la Région bruxelloise sont confrontés à des défis majeurs tant en matière socio-économique qu’environnementale et institutionnelle. Pour les relever, il faut se tourner vers l'avenir et le progrès. Par mon action comme député-Bourgmestre, mes convictions, mon honnêteté, j'ai l’ambition de relever autrement les défis : emploi, formation, logement, mobilité, environnement… Mes actions et mes propositions, vous les retrouverez en naviguant sur ce site.

 

Dispositif hivernal à Schaerbeek : Une fois encore, la « raison » et la « légalité » ne sont pas les ennemis du « cœur »

Informations pour la presse

La mise en place du dispositif hivernal donne lieu, comme chaque année, aux altercations les plus insensées et les plus déplaisantes. Comme si on s’apercevait aujourd’hui que l’hiver sonne à nos portes entre décembre et février et que des isolés ou des familles se trouvent dans un état de précarité tel que le service public doit être mobilisé.

Les victimes sont toujours les mêmes : les personnes accueillies à qui l’on propose souvent des lieux non conformes, les communes et plus particulièrement toujours les mêmes car la solidarité est un mot vain dans ce genre de dossier, et les acteurs sociaux qui doivent travailler dans l’urgence et dans des conditions impossibles.

Et l’exercice 2014-1015 ne déroge évidemment pas à la règle.

La Commune de Schaerbeek a bien entendu été sollicitée en dernière minute et avec des propositions qui laissent pantois.

« Mais trêves de discussions vaines », enchaîne le Bourgmestre Bernard Clerfayt, « Schaerbeek est une des communes à qui on ne peut évidemment rien reprocher en matière d’action sociale et de solidarité. Elle le démontre tous les jours de l’année et à chaque occasion exceptionnelle. Donc aussi en hiver. A chaque intervention, nous ne cessons de dire que les autres niveaux de pouvoir ne prennent pas leurs responsabilités et que ce sont les pouvoirs locaux qui en payent le prix. Dans tous ces dossiers, il est évident qu’il n’y a pas de solidarité, ni au niveau fédéral, ni entre les régions et pas beaucoup plus entre les communes bruxelloises. Mais comme Bourgmestre de ma commune et comme parlementaire bruxellois, j’affirme que la ‘raison’ et la ‘légalité’ ne sont pas les ennemis du ‘cœur’. Bien au contraire. Je veux, dans ce dossier du dispositif d’hiver collaborer à une solution solidaire, intelligente et respectueuse de la loi et de la dignité humaine ».

Examen du dossier en Collège : détermination de conditions bien précises

C’est ainsi qu’hier, le Collège des Bourgmestres et Echevins, en présence de la Présidente du CPAS, a étudié le courrier qui lui était transmis par la Commission Communautaire Commune demandant d’installer sous sa propre responsabilité (organisationnelle et financière), un dispositif d’accueil dans les bâtiments sis Place Solvay (au bas de la tour Amelinckx) . Mais puisque la « raison » et la « légalité » ne sont pas les ennemis du « cœur », le Collège a assorti cet accord de conditions bien précises :

1. Le seul dispositif hivernal sur Schaerbeek sera celui de la Place Solvay. Aucun autre ne sera proposé ni ouvert.

2. Le nombre de personnes accueillies sera limité à un grand maximum de 250 personnes, SDF ou/et familles en errance compris. La capacité d’accueil définitive sera déterminée en fonction de la compatibilité de l’aménagement des lieux aux règles urbanistiques en vigueur (Code du logement, RRU, RCU…).

3. La Cocom introduira la demande d’urbanisme adéquate. Le centre ouvrira dès l’obtention de ce permis d’urbanisme en bonne et due forme délivré dans le respect des dispositions réglementaires applicables (Code du logement, RRU, RCU…).

4. Un dispositif d’encadrement sera prévu la nuit ET le jour pour accompagner les hôtes. 

5. Les modalités d’information concernant les hôtes et leur identité seront déterminées entre les différents acteurs.

6. La police pourra effectuer des visites et des contrôles d’identité, permettant ainsi au Bourgmestre de respecter ses obligations légales.

7. Une réunion citoyenne sera organisée avant l’ouverture du site.

8. L’opérateur principal du lieu sera la Cocom et c’est cette institution qui signera le bail avec le propriétaire.

9. Les charges occasionnées par l’accueil des personnes seront couvertes par les CPAS d’origine de ces personnes et le surplus éventuel seront couvertes entièrement par la Cocom.

Le Collège des Bourgmestre et Echevins de Schaerbeek invite donc les autorités chargées de la prise en charge des personnes sans abris à déposer dans les meilleurs délais un dossier de demande d’autorisation d’un tel centre, respectueux des règles applicables afin de proposer une solution d’hébergement honorable et respectueuse de la dignité humaine aux personnes sans abris et d’offrir toutes les garanties sur une gestion sereine de celui-ci.

17 Décembre, 2014